Quel est le meilleur arc de 2022 ? Top 5, conseils et guide d’achat

Posséder le meilleur arc peut être décisif en situation de survie. Fiables dans le temps et sans composant électronique, l’arc est l’arme durable par excellence.

Vous l’avez peut-être remarqué, nous ne proposons pas d’arcs à la vente. Certains d’entre nous les utilisent souvent et mentionnent tous que c’est un achat à ne pas faire à la légère.. C’est pour cela que nous avons fait nos recherches pour vous aiguiller au mieux dans le choix de votre arc. Vous trouverez ainsi ci-dessous une sélection du meilleur arc de 2022, suivi d’un guide d’achat complet pour un arc.

Voici donc notre top !

D&Q – Arc de Chasse Adulte Arc de tir à l’arc Flèche Set   : Le bon arc pour débuter

Avantages de l’arc D&Q

  • vous n’achetez pas un arc mais un kit complet
  • produit idéal pour les débutants
  • facile à monter

Inconvénients de l’arc

  • la vidée, parfois complexe
  • le protège doigt pour droitier seulement


Reawow – Arc de Chasse Adulte Arcs de tir à l’arc Flèche : le plus fiable

Avantages de l’arc Reawow – Arc de Chasse Adulte

  • le design de belle qualité
  • les finitions de qualité
  • un arc, là aussi parfait pour débuter

Inconvénients de l’arc

  • le manque de solidité des flèches


Sharrow – Kit Arc à Poulies pour Chasse au Tir à l’arc : la meilleure portée

Avantages de l’arc à poulie Sharrow

  • le système à poulie
  • les finitions exemplaires
  • fiabilité à toute épreuve

Inconvénients de l’arc

  • la tension de l’arc, complexe à gérer
  • bruyant à la décoche


Funtress – Arc à poulies 17″-29″ Draw Longueur 20+LB : le meilleur compromis puissance / poids

Avantages de l’arc à poulie Funtress

  • le kit fourni est vraiment complet
  • la finition carbone est magnifique !
  • la compacité et la légèreté de l’ensemble

Inconvénients de l’arc

  • la notice peu précise
  • la relative fragilité des fibres optiques



Huntingdoor – Ensemble de tir à l’arc en Takedown : le plus simple

Avantages de l’arc Huntingdoor – Ensemble de tir à l’arc en Takedown

  • super facile à prendre en main
  • sa puissance surprend !
  • le prix accessible

Inconvénients de l’arc

  • sensation de solidité inférieure à d’autres produits plus haut de gamme

Le guide pour choisir son arc

Les tireurs à l’arc débutants viennent d’horizons divers. Certains sont des vétérans de la chasse à l’arme à feu qui ont longtemps envisagé de se mettre à l’arc ou qui cherchent simplement une occasion de passer plus de jours sur le terrain et de mettre plus de venaison dans le congélateur. D’autres sont de grands amateurs attirés par l’attrait de la chasse. Quel que soit votre cas, vous devez savoir certaines choses avant d’acheter votre premier arc à poulies.

La grosse différence fondamentale entre les armes à feu et les équipements de tir à l’arc est que le tireur à l’arc fait partie intégrante de l’arme. Ainsi, l’achat d’un arc à poulie n’est pas à prendre à la légère et plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour ne pas se tromper.

Déterminez votre oeil fort

Votre première étape devrait consister à déterminer votre œil dominant. Il est possible de tirer de la mauvaise main – de la main droite si vous êtes dominant de l’œil gauche, et vice versa – mais à long terme, vous vous épargnerez beaucoup de frustration et serez finalement un meilleur tireur, plus précis, si vous suivez votre œil dominant, même si ce n’est pas votre main dominante.

Les deux yeux ouverts, tendez le bras et pointez votre index vers un objet situé à environ 3 mètres. Fermez maintenant votre œil gauche. Si votre doigt pointe toujours vers l’objet, vous êtes dominant de l’œil droit. Ouvrez les deux yeux, puis fermez votre œil droit. Votre doigt doit maintenant pointer vers la droite de l’objet. Si c’est l’inverse, c’est que vous avez une dominance pour l’œil gauche. Encore une fois, choisissez un arc qui correspond à votre œil dominant, car c’est celui que votre cerveau consulte automatiquement pour obtenir des informations importantes, comme la visée d’une cible.

Achetez en fonction de votre longueur d’allonge

Ensuite, vous devez déterminer votre longueur d’allonge, afin de pouvoir la faire correspondre à l’arc approprié. Le moyen le plus simple est de tirer avec un arc de mesure dans un magasin professionnel local et de demander à quelqu’un de lire la longueur d’allonge directement sur la flèche graduée. Vous pouvez également mesurer votre allonge à la maison avec un mètre ruban et un assistant.

Tenez-vous de côté, à peu près à bout de bras par rapport à un mur plat, votre main d’arc (main gauche si vous êtes droitier) face à ce mur, dans la même posture que si vous alliez tirer vers le mur. Faites un poing et étendez votre bras d’arc jusqu’à ce que la face plate de vos articulations soit au même niveau que le mur.

Ajustez votre distance au mur jusqu’à ce que votre bras soit presque, mais pas complètement, tendu. N’allongez pas trop votre bras d’arc au point de bloquer votre coude. Vous saurez si vous êtes en extension excessive parce que l’intérieur de l’articulation de votre coude commencera à faire saillie vers l’extérieur, là où, si vous tiriez à l’arc, elle pourrait être frappée par la corde de l’arc. Placez-vous face au mur. Demandez à quelqu’un de mesurer la distance entre le mur et le coin droit de votre bouche pour déterminer votre longueur d’allonge personnelle.

La plupart des chasseurs à l’arc tirent avec une aide au déclenchement, qui peut ajouter 1 à 2,5cm à votre longueur d’allonge en fonction de votre point d’ancrage. Si c’est le cas, vous pouvez finalement vouloir un arc dont l’allonge est beaucoup plus courte que votre allonge mesurée ou réelle. Si vous tirez avec un gant ou une patte, choisissez simplement votre allonge exacte. Dans tous les cas, vous pourrez affiner votre choix après avoir trouvé un point d’ancrage confortable.

Poids d’allonge

Vous devez décider du poids de traction, une mesure du poids maximum que vous devez tirer afin d’amener l’arc à pleine traction. La plupart des arcs modernes à poulies ont un let-off compris entre 65 et 80 %, de sorte qu’une fois l’arc complètement tiré, vous ne tiendrez que 20 % environ de son poids de traction.

Le poids d’allonge dont vous avez réellement besoin est un point à prendre en considération. Retenez que plus de poids signifie également une plus grande vitesse de flèche, une trajectoire plus plate, plus d’énergie cinétique et potentiellement une plus grande pénétration.

Mais il existe une loi des rendements décroissants. Une plus grande vitesse peut réduire la précision si votre forme de tir n’est pas parfaite, ce qui est souvent le cas pour le chasseur qui peut avoir à tirer depuis des angles ou des positions bizarres.

Choisissez un poids que vous pouvez tirer confortablement dans des conditions moins qu’idéales, en gardant à l’esprit que le poids de traction peut être ajusté en serrant ou desserrant les boulons des membres. Vous pouvez commencer par un poids faible, et augmenter le poids au fur et à mesure que vous développez vos muscles de tir. Pensez également à ce que vous pensez être votre poids maximal, car votre arc sera plus efficace si vous tirez près de sa valeur maximale.

Le point d’ancrage

Il s’agit du point sur votre visage où votre main de traction s’arrête lorsque vous tirez à fond. C’est, dans une certaine mesure, une question de préférence personnelle et de confort, mais la plupart des tireurs ancrent le point d’ancrage près du coin de leur bouche. L’important, c’est la cohérence. Utilisez le(s) même(s) point(s) d’ancrage à chaque fois.

Hauteur de l’arc

Au-delà de ce qui précède, il existe de nombreuses autres options à prendre en compte, dont la plupart se résument à la préférence du tireur. Cependant, il en existe une autre qui mérite d’être mentionnée parmi les éléments de base. La hauteur de l’accolade est la distance perpendiculaire entre la corde de l’arc et la poignée de l’élévateur lorsque l’arc est au repos. Les hauteurs d’arc plus longues ont tendance à être plus tolérantes que les plus courtes, alors que ces dernières peuvent exagérer les petites défaillances de la forme de tir. D’autre part, les arcs plus rapides ont généralement des hauteurs d’arc plus courtes. Nous aurions sen tout cas tendance à orienter un débutant des arcs de hauteur plus élevée.

En conclusion

Pour choisir le meilleur arc, il faut prendre en compte plusieurs éléments, principalement liés à votre morphologie et puissance. Voici un récapitulatif des questions importantes à se poser dans ce cas :

  • Dans quelles conditions allez-vous utiliser votre arc ? Loisir ? chasse ? Entrainement ?            
  • Quel est votre budget ?
  • Quels sont vos besoins en termes d’utilisation ?
  • Comment aimez-vous tirer à l’arc ?

Voilà, nous espérons que ce guide d’achat du meilleur arc de 2022 vous aura plu et permis de faire le bon choix pour vous et votre famille ou vos amis !