Catastrophe naturelle Culture survivaliste Equipement

Ce reportage suit Bernard, un survivaliste pur et dur dans son quotidien, avec ses habitudes, ses craintes et sa vision de la société. Ce portrait est intéressant sur plusieurs points.

Il est très prévoyant, dort près de son sac d’évacuation, fait des tests d’évacuation, des exercices en conditions réelles. Il souligne encore l’importance de la nourriture et de l’approvisionnement en eau survie. Il est notamment équipé de RCIR (Ration de Combat Individuel) permettant de nourrir 1 personne pendant 24h.

Bien sûr, il y a des survivalistes plus « light » dans l’approche, à vous de voir jusqu’où vous voulez aller. Ce reportage fait aussi un lien entre survivalisme et anarchisme, bien sûr sans en faire une généralité, il existe des survivalistes de tout type.