9 conseils que tout survivaliste devrait savoir
Alimentation Conseils Equipement

A moins d’être un survivaliste voyant, on ne sait jamais quand va frapper une catastrophe. Quand une crise se produit, la dernière chose que vous voulez est d’être non préparé. Mais se préparer n’est pas toujours facile. Avec tant d’informations contradictoires, il peut être difficile de séparer les bonnes informations des mauvaises. Cela dit, voici 9 conseils qui fonctionnent vraiment. En suivant ces conseils de survie, vous serez prêt à affronter n’importe quelle situation.

Construire un bug out bag

Un « bug out bag » est en fait un kit d’urgence qui vous permettra de survivre pendant au moins 72 heures après une crise. Ils doivent contenir tous les éléments essentiels à la survie : nourriture, eau, matériel de premiers secours, etc. Bien que vous puissiez acheter un bug out bag qui est déjà fourni avec des articles, il est à mon avis bien plus judicieux d’en construire un. Non seulement c’est moins cher, mais cela vous permet aussi de savoir exactement ce qu’il y a dans votre bug out bag.

Pesez votre sac Bug Out

Parfois, nous sommes tellement pris par le fait de mettre le plus de choses possible dans nos sacs à dos que nous en oublions le poids. La dernière chose que l’on veut quand on s’éclipse, c’est de se faire mal au dos parce que le sac est trop lourd. C’est pourquoi il est bon de peser son sac avant de le sortir. Ainsi, vous saurez si vous avez trop de choses ou non.

Se concentrer sur les « trois grands ».

En règle générale, vous devez disposer d’un kit de survie d’urgence qui doit se trouver à trois endroits : dans votre voiture, à votre domicile et à votre bureau. Pourquoi ? Parce que vous ne pouvez pas prévoir quand une crise va se produire. Un sac de secours n’est pas utile à la maison si vous êtes au travail (et vice versa). En disposant de kits d’urgence dans ces trois endroits, vous pourrez les atteindre quoi qu’il arrive et, au final, augmenter vos chances de survie.

Faites des provisions de denrées non périssables

Il n’y a pas de raison de stocker des aliments qui ont une courte durée de vie. Pourquoi ? Parce que vous ne savez jamais combien de temps les rayons des épiceries resteront vides. Les denrées alimentaires non périssables comprennent l’avoine séchée, le riz séché, le miel, le lait en poudre et les moyens séchés. Il est également judicieux d’investir dans les MRE (repas prêts à manger). Lorsqu’ils sont achetés en vrac, ils peuvent être relativement peu coûteux. En outre, ils sont très pratiques. Enfin, envisagez d’investir dans un déshydrateur de nourriture pour pouvoir déshydrater les aliments. Une astuce survivaliste qui pourrait vous servir…

Investir dans une solution iodée

Nous vous recommande d’investir dans une solution d’iode à 5 ou 10 % et d’en placer dans tous vos kits d’urgence de survivaliste. Outre le fait qu’elle peut être utilisée comme désinfectant pour les petites coupures, vous pouvez également l’utiliser pour maintenir le fonctionnement normal de votre thyroïde. N’oubliez pas que le sel iodé suffit généralement à maintenir le bon fonctionnement de votre thyroïde. Cependant, si vous en manquez, vous voudrez certainement disposer d’une solution d’iode. Quelques gouttes par litre suffisent généralement. De plus, l’iode peut aider à purifier l’eau !

Recherchez les aliments périmés

C’est l’un des conseils de survie les plus négligés. Il ne sert à rien de conserver un tas de nourriture si elle est périmée. Il est beaucoup plus sain de ne rien manger du tout que de manger quelque chose de périmé. C’est pourquoi je vous recommande vivement de surveiller les dates de péremption. Ainsi, vous saurez exactement ce qu’il faut jeter et réapprovisionner. Notez qu’en apprenant les techniques avancées de stockage des aliments, cela deviendra de plus en plus facile, de quoi soulager le temps de préparation à vos expéditions de survivaliste.

Se protéger

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’acheter une arme, mais c’est quand même une bonne idée d’investir dans une sorte d’arme. Que ce soit un spray au poivre, un Taser ou un couteau des survie, vous avez toujours besoin de quelque chose pour vous protéger.

Faire la rotation des vêtements en fonction de la saison

Une autre grosse erreur que beaucoup de gens commettent est de ne pas changer de vêtements en fonction de la saison à laquelle ils se trouvent. Par exemple, pendant les mois d’hiver, assurez-vous que vos vestes et autres vêtements isolants sont bien rangés dans votre sac de transport. Puis, à l’arrivée des mois d’été, remplacez ces vêtements par des plus légers. De cette façon, vous serez prêt à faire face au type spécifique de situation que vous vivez actuellement dans votre région. C’est l’un de ces conseils de préparation qu’il est très important de ne pas oublier.

Lire des livres de survivalisme

Comment se protéger contre le terrorisme, les catastrophes naturelles, les incendies, les invasions de domicile et les risques quotidiens pour la santé et la sécurité
Lorsqu’il s’agit de survie et de préparation, rien n’est plus important que la connaissance. Nous vous recommandons la lecture de livres sur le sujet.  Il existe également de nombreux autres grands titres. La lecture est importante car elle enseigne les bases de la survie lorsque la technologie moderne a disparu. Comme le dit le vieil adage : « Si vous donnez un poisson à un homme, vous le nourrissez pendant une journée. Si vous lui donnez une canne à pêche, vous le nourrissez pour la vie ».

Préparez-vous un peu chaque jour

Nous vous laissons avec un dernier conseil : préparez-vous un peu chaque jour. Certaines personnes se découragent de se préparer parce qu’elles pensent qu’elles doivent dépenser des milliers de d’euros pour le faire. Mais cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. Il n’y a rien de mal à dépenser quelques dollars par jour en fournitures. Au bout de quelques mois, cela représente un sacré stock de survivaliste. N’oubliez pas que la préparation est un marathon, pas un sprint. N’oubliez pas que la préparation est un marathon, pas un sprint.

Conclusion

Ces conseils de survivaliste devraient vous faciliter la tâche. Le plus important dans cet article est de s’assurer que votre sac à dos est prêt. Si possible, essayez d’avoir une trousse d’urgence dans votre voiture, à votre domicile et à votre bureau. Ainsi, vous serez prêt à faire face à tout, à tout moment. Bonne chance, et n’hésitez pas à commenter ci-dessous !