Conseils Culture survivaliste

Zoom sur un documentaire aujourd’hui que nous venons de publier sur notre chaîne Youtube. Il se comme « conquérir notre autonomie » , de Guillaume Deloison, et est intéressant à plus d’un point. Il commence par décrire le système actuel capitalisme et l’oppression qu’il peut engendrer sur les femmes et les hommes, ouvrant ainsi à un constat simple : pour être heureux, il faut être autonome, en totale liberté. Le documentaire s’attache tout d’abord à faire un historique de l’histoire de l’humanité, afin de remettre la notion d’autonomie au centre de notre civilisation.Et ce jusqu’à aborder la base du capitalisme : la notion de marchandise, qu’elle soit à l’époque humaine ou non, ainsi la révolution française, qui a envoyé la monarchie au cachot.

Le constat est ainsi clair : le capitalisme est intrinsèquement lié à notre société et son évolution. Son essor n’a pas été neutre pour la planète : disparition d’espèce, changement climatique, individualisme. Cette forme d’oppression amène certains à réfléchir à ce qu’i faudrait faire pour en sorte et ainsi gagner au autonomie.

L’humain vend sa force de travail au système, s’appréhendant lui même comme une marchandise, interchangeable. La valeur marchande hiérarchise les sociétés, les cultures…amenant à une société de classes. Pour casser ceci, il ne faut plues de chef, une société égalitaire et c’est le point qu’aborde le documentaire « conquérir notre autonomie » dans sa deuxième partie.

Il faut se sortir de la domination qui génère de la souffrance, retirer la division de la société sous forme de classe. Car oui, nous ne revendiquons rien, si ce n’est l’arrêt de la dégradation de nos niveaux de vie. Cette partie du documentaire, quoique un peu brouillonne par rapport à la première, aborde ces points de manière intéressante, même si on a parfois l’impression qu’il tourne un peu en rond sur sa réthorique.

Le pouvoir n’a jamais rien lâché sans y être contraint. Ainsi, selon l’auteur du documentaire Etre pragmatique, c’est changer la société totalement. Pas de fuite en avant.

La troisième partie du documentaire « conquérir notre autonomie » s’attache aux solutions qui peuvent à être mise en place un peu partout dans le monde. Tout d’abord, la mise en commun, l’organisation. Il faut créer des poches d’air, des espaces de liberté et détruire ce qui quantifie. La ville doit redevenir un lieu d’humain, pas de marchandise. Cette cette mise en commun des effort qui concentre l’attention de l’auteur, le tout dans une lutte contre le système actuel et revenir aux base de mouvement autonome italien des année 70. L’action directe peut être diverse et se limite juste à notre imagination. Ainsi, il est possible de :

  • potager comun
  • hacking
  • groupe de discussion
  • manif sauvage,
  • plantation sauvage
  • développement de logiciel libres

En résumé, faire commun, dépasser la propriété privée, s’articuler solidairement, bref, devenir autonome ensemble en communisant. C’est aussi s’organiser selon nos propres règles, libertaires et égalitaire. Vous l’aurez compris, ce documentaire ne présente pas un point de vue neutre, mais en revanche, il est plutôt structuré et argumenté et devrait donner matière à réfléchir à tout survivaliste. Nous vous conseillons de le consulter afin de vous faire votre propre avis et avancer dans votre démarche. Voici donc cette vidéo ci-dessous, n’hésitez pas à commenter pour nous dire ce que vous en avez pensé !